Choix de plantes de bassin filtrantes : Quelles sont les meilleures plantes à choisir ?

Le bassin, bien qu’il soit naturel ou non, est un véritable écosystème à l’équilibre fragile. Le maintien de cet équilibre et de l’aspect esthétique du bassin dépend des plantes aquatiques qu’on y installe. Ces plantes peuvent être originaires ou non. C’est ce qui surgit tant d’interrogation dans le choix de la meilleure plante. Pour ne plus être inquiet à propos du choix, veuillez lire la suite de cet article.

Les graminées et les plantes oxygénantes 

 L’acore odorant, l’iris jaune et le rubanier d’eau sont des graminées. L’acore odorant, également appelé jonc odorant ou canne/roseau aromatique de 50 cm à 120 cm de hauteur, consomme le phosphate présent dans l’eau du bassin. Ce qui fait d’elle une plante de lagunage favorisant la filtration du bassin. L’iris jaune ou iris des marais, de 120 cm de hauteur, est une plante décorative retrouvée aux bords des bassins. 

En parallèle : Le pouvoir des espaces extérieurs : l'aménagement d'un jardin écologique à faible entretien

Cette flambe d’eau, par sa longue période végétative, consomme plus de nutriments et assure l’entretien du bassin. L’herbacée de 50 cm à un mètre de hauteur absorbe le fer et le manganèse présent dans l’eau : c’est le rubanier d’eau ou rubanier rameaux. Il pousse dans les eaux peu profondes et facilite la phytoremédiation de l’eau contre les composés lourds.

Les plantes oxygénantes, par leurs feuilles, promeuvent l’oxygénation de l’eau. Elles assurent l’équilibre naturel du bassin en absorbant leurs nutriments de la même manière. La renoncule aquatique est bien oxygénante en hiver et au printemps. Celle de l’automne et l’estive sont les élodées qui favorisent l’hébergement des poissons et l’hottonias palustris.

Dans le meme genre : Déménagement à nice : comment choisir un déménageur professionnel ?

Les plantes purifiantes annuelles et leurs avantages

La Véronique des marais, le cresson de fontaine et la pesse d’eau sont les plantes purifiantes durant toute l’année. La Véronique des marais absorbe les nitrates du milieu facilitant la purification naturelle du bassin et résiste à l’hiver. Le cresson de fontaine, par sa florissante, rend le bassin esthétique. Au printemps, la pesse d’eau libère l’eau des impuretés et des excès de nutriments venant des déchets d’origine animale ou végétale.

Les plantes purifiantes sont esthétiques. Elles empêchent la prolifération des algues et assurent la purification des bassins favorables pour le jardinage. Dans vos bassins, évitez les lentilles d’eau, la canne de Provence et les algues vertes filamenteuses. Elles perturbent l’équilibre naturel des bassins.